Mon Blog
 
Bienvenue sur mon blog !
Affichage titre | Recommander à un ami |
blog salope du net sophiz - 5 -
Publié :21/2/2018 7h49
Dernière mise à jour :10/3/2018 2h56
288 vues
il ma défoncée ma chatte avec sa grosse queue sauvagement une vraie bête poilue, maintenant le tour de mon petit cul, il m'encule comme une pute il me défonce le cul se salopard, il me fait peur, on n'a pas le même âge, je suis trop jeune pour lui, il me fait trop mal avec sa grosse queue, j'ose pas le regardé en face, quant il ma dépucelé sauvagement, il a semé en moi la peur, j'ai du mal a acceptée qui me défonce le cul, il ma dis qu'il ne s'arrête tant qu'il ma pas délatté ma nus, c'est mon deuxième jours je le voie de loin, je ralentie dans ma marche, je n'est envie, rien qu'hier j'avais du mal a marché, je sais quant il va me relâché tout a l'heure si je trouve la force pour mettre un pied devant l'autre pour repartir.
j'ai rien compris comment je me suis trouvé dans cette galère comme une garce, le voilà il viens a ma rencontre, tiens, tiens, c'est nouveau çà il viens vers moi pourquoi, il me tiens par la mains puis il passe sa main derrière mon dos, il la pose sur mon épaule, il me serre contre lui on rigolons c'est comme j'étais sa fille, il ne peu pas me faire çà devant les gens, j'ai honte personne ne ma fais çà, et si quelqu'un qui me connais me voie avec cette homme me serrons contre lui, il a décidé de dire un mot, ne t'inquiète pas les gens pense que tu est ma fille, woo woo c'est quoi se langage c'est nouveau d'habitude il m'attendait discrètement, je n'aime pas trop çà, il était temps on n'est arrivé au studios, trop excité il me fais l'amour comme si j'étais sa femme, il pose sa main sur mes fesses, il suit la courbure de mes fesses, il me dis je vais voir si mon travail d'hier il a servie a quelque chose, je suis morte de peur, j'ai jouis toute la journée ma culotte est salle, je dégage une odeur, j'ai vraiment envie de faire ma toilette avant qu'il me découvre dans cette état, il est collée a moi, sa main sous ma petite mini-jupe courte il essaye de me baissée ma culotte, il faut que je l'empêche, je n'est pas de force, il me la baisse, je lui dis non, mon premier mot, il me fais asseoir sur le bort du lit a culotte baissée jusqu'au genou, je peu plus rien faire je me retourne je me met plat ventre, je ne veux pas regardé quant ma culotte sera dans ses mains.
il s'allonge a coté de moi, oh mon dieu la honte surement il vas me la montrée, il me fais tourné vers lui ma culotte dans sa main, il me dis c'est une belle surprise, il la renifle plusieurs fois, il me dis oh la petite salope tu me cache çà, oh que c'est bon, ta jouis toutes la journée, j'avais ma respiration coupée, tu m'excite ma salope, je te veux toute nue on vas s'amusée sa grosse queue très dure, il me donne petite clac sur les fesse, il écarte les lèvres de mes fesses, il essaye de rentré son doigt dans ma nus, il pénètre sa grosse queue mieux que la première fois, il enfonce sa queue, il me dit on essaye une autre position, il me fais retourné sur lui mes 2 jambes pliés vers l'arrière, je me retrouve assise sur sa grosse queue, j'ai criée pas çà tu me fais très mal, il me laisse pas me penché vers l'arrière il me tiens bien droite, je pleuré pour de vraie, il me retourne sur le coté il me tiens jambe en l'air, des pénétrations avec violence une grosse giclé de sperme dans mon cul chaud d'autres suivent, on putain de ma race il s'arrête pas mon cul est pleins, sa vas coulé par terre comme la dernière fois.
des jours passent, des semaines passent, je me suis pas rendue compte, se qu'il me fais m'excite, je n'est plus aucun contrôle sur mon corps, peut à peut je m'habitue a lui, je ne suis plus moi même, j'arrive plus a dormir perturbé délaissé par ma mère toujours son travail, la journée est très longue, je suis très excitée, je fais des allées et retour en ville le temps ne passe pas vite, je décide d'allée a l'endroit ou il m'attendait, il n'est pas là, je fais que marché comme une folle, cette fois si c'est moi qui l'attend, il arrive avec grand sourire, il me dis ta finie par comprendre, je suis ravie, il passe sa main derrière mon dos tout on marchons sa main me caresse, je suis trop excité, prête a le laissé me défoncé sans lui posé de résistance, il est étonné de mon comportement, il décide d'aller jusqu'au bout excité comme tout, quelques pénétrations vaginale du changement sa grosse queue dans ma bouche il me serre ma tête contre lui et la grosse giclé d'autre suivent ma bouche pleine de son sperme chaud d'un goût bizarre quant il ma relâché je suis partie en courant vomir
3 commentaires
blog salope du net sophia - 4 -
Publié :17/2/2018 1h12
Dernière mise à jour :10/3/2018 2h57
464 vues
quant je rentre chez moi, je me retrouve seule comme d'habitude, je pense a rien, je me déshabille un bain chaud, je me relaxe épuisé, je fais disparaître son odeur, ses saletés de son sperme de mon corps, moi qui senti le parfums de rose, quant il me relâche une odeur incrustée sur moi a vomir j'évite d'approchée les gens, je sens mauvaise, après le bain, je m'installe sur mon lit toute nue, je réfléchi sa fais quelques jours que sa dure, tout les jours il m'attend, ses deux derniers jours j'ai beaucoup apprécie se qu'il me fais, je ne sais plus ou j'en suis, pour un homme marié, il à une femme, je ne comprend pas se qu'il trouve chez moi d'intéressant, j'ai du mal a le regardé en face, il me fais peur, je lui obéie, je fais tout se qu'il me demande sans lui posée de résistance, je ne sais pas quant sa sera fini qu'il me revoie plus, j'arrive plus a contrôlé mon corps, ma tête dis non, mon corps dis oui, des que l'heure approche mon corps se mis a vibré ma chatte mouille, oh se n'est pas vraie sa recommence, je le voie de loin, je suis morte de peur, je n'aime pas quant il me parle, il fais se qu'il a a faire et il me laisse partir, cette fois si il est plus comme d'habitude, aussitôt dans le studios sans tardé il me fais l'amour comme si j'était sa femme, il est très excité, il ma mis nue lui aussi, je tremblé c'est ma première fois je me trouve nue avec lui, je gardé les yeux fermé, je n'est pas envie de voire se qui va me faire, il c'est mis sur moi mais pas comme d'habitue sa tête vers mes pieds, il commence a me léché ma chatte c'est quoi çà sa grosse queue et ses couilles sur mon visage, mais il essaie de faire quoi, il passe sa grosse queue sue mon visage a la recherche de ma bouche c'est dégueulasse se qui essaie de me faire, je bouge ma tête sans arrêt sans tardé il éjacule sur mon visage j'était coincé waouwww oh maman, la quantité de sperme sur mon visage mes cheveux , je peu plus ouvrir mes yeux, je ne peut pas partir jusqu'à la salle de bain les yeux fermé, oh non, son sperme coule sur ma poitrine, je finissais de nettoyer mes yeux avec mes mains, il a le faux rire cette fois c'est la vraie humiliation j'ai honte.
après ma toilette de retour dans la chambre pour m'habillé, il ma dit tu est pressé de partir, il me tiens par la mains et il me fais asseoir sur ses cuisses sa grosse queue dure, il me dit je suis encore excité, il me fais couché plat ventre, il n'arrêt pas de me parlé, il passe sa main sur mes fesses, il passe ses 2 doigts entre les lèvres de ma chatte puis entre les lèvres de mes fesses, puis il pénètre ses 2 doigts dans mon vagin, il me dis ta un petit jolie cul bien serré, maintenant il veut m'enculé je me laisserais pas faire, je lui résiste, se salopards il croie que je suis sa pute, après plusieurs tentatives, il réussie a pénétré sa grosse queue dans mon cul il prend position sur moi en douceur il l'enfonce en entier sa grosse queue il se relâche sur moi, il ma dis je sais sa te fais mal, il rajoute on vas resté comme çà le plus longtemps pour que tu t'habitue a ma grosse queue, je suis coincé une fois de plus tant qu'il bouge pas c'est douloureux mais supportable, je ne suis plus patiente, il va pas passé la nuit sur moi, il décide de sortir sa grosse queue, ouf, je n'est pas terminé le mot ouf, il remet sa grosse queue sans forcé, il me dis j'aime mieux comme çà, ta nus se délatte parfait pour les prochains jours, oh non il va me remplir mon cul avec son sperme, sa se voie se n'est pas son cul, je dois serrée mes fesses pour que son sperme ne coule pas, oh putain il y'a des fuites vivement j'arrive au toilette pour expulsé son sperme, ensuite direction salle de bain, ensuite je nettoie le sperme qui a coulé par terre de la chambre au toilette, se sont des questions que je me pose, sa se passe comme çà pour toutes les femmes, ou bien, je suis la seule a subir çà, se que je subi personne ne sais, j'avais pas envie que sa se sache par peur et être humiliée
6 commentaires
blog salope du net sophia - 3 -
Publié :14/2/2018 2h20
Dernière mise à jour :10/3/2018 7h42
323 vues
il ma demandée que je face ma toilette, je ne voulais, sa me tardais qui me laisse partir, il me parlait j'ai riens compris se qu'il me raconte, je l'écouté même pas, il essayé de me consolé tout en me caressant je lui repousse sa mains, tout on essayons de se justifié sur se qui viens de se passé c'est un accident, il ajoute les femmes rêve de se moment, te voilà maintenant une belle femme, j'ai presque tout oublié sur le moment, la peur c'est t'installée en moi, c'est se qu'il voulait, il sait tout sur moi, que je vie avec ma mère, et ma mère souvent absente, j'était une proie facile, le plus beau cadeau.
une fois rentrée chez moi, comme d'habitude seule a la maison, j'ai enlevé mes vêtement dans la salle de bains, j'ai coulée un bains pour faire disparaître son odeur et ses saletés, j'ai mis mes vêtements a lavé pour que ma mère ne sache riens, je connais ma mère elle passe mes vêtements, mon soutien gorge, ma culotte au peine fin s'il y'a trace de sperme sur mes vêtements, j'ai beaucoup de temps devant moi avant qu'elle rentre, je me suis mise a réfléchir sur se qui m'arrive, j'étais perdue, je pleuré, son image d'un homme de 50 ans comment il fait pour me piegé, je suis qu'une petite salope sans expérience, il ajouta avec sourire - tu dois être contente maintenant tu est une belle femme - moi une belle femme il a de la poussière dans ses yeux, je suis une jeune fille qui aime s'amusé, il croie quoi, j'était triste et j'avais pas envie de discutée avec ma mère, je la tenais responsable se qu'il m'arrive tout sa est resté au fond de moi, je ne suis pas partie a l'école pendant une semaine, j'essayé de tournée la page c'est fais on parlent plus, il a eu se qu'il voulais.
j'ai pris le chemin de l'école normale avec mes habitudes, le soire sur mon chemin, je le retrouve, il m'attendait aussitôt la peur ma paralysée, je paniquée, que ce qu'il me veut encore, j'ai gardais mon son froid j'avancée je m'approche de lui il y'a pas d'autre chemin, il ma saisie par la mains, il ajoutent tu est mignonne aujourd'hui pendant une semaine on c'est pas vue tu ma manquais, j'étais morte de peur je pouvais pas sortir un mot de ma bouche, il me fais rentrée a son studios, sans attendre, debout ses lèvres avec mes lèvres sa langue dans ma bouche sa salive se mélange avec la mienne avec la mains gauche il me serre contre lui, sa mains droite me caresse le corps cm par cm, il ma allongeait sur le lit sa mains en douceur elle descente de mes seins mon ventre, j'ai mis ma mains sur mon minou, son deuxième approche il me suce les seins il descente, je ne voulais pas qu'il descente plus, il a vite compris pourquoi je l'empêche, il ma dis ne t'inquiète pas toutes les femmes mouille, il ma arrachée ma culotte mouillée, chez moi l'inondation aussitôt il commence a léchée mon minou sa langue au milieu des lèvres de mon vagin, j'ai fermé mes yeux j'ai mit mes 2 mains sur mon visage, il continue oh que c'est oh que bon tu ma cachée sa salope, j'avais honte je ne savais plus ou me mettre j'était trop excité de plus en plus fort, je pleuré je criée je lui donne des coups sur la tête pour qu'il s'arrête rien a faire il s'arrête pas, j'ai failli déchiré les draps, il ma épuisée vidée
2 commentaires
blog salope du net sophia -1-
Publié :11/2/2018 5h31
Dernière mise à jour :11/2/2018 20h25
272 vues
je m'appelle sophia salope du net, vous voulez la vérité, mon histoire n'a pas de fin, on devient pas une salope comme çà, je suis une fille d'une salope waow waow, je raconte sans gêne, j'était encore une gamine collée a la jupe de maman, je me rappelle comme si c'est maintenant, mais je ne comprenais rien se qui se passée, tout se passais dans sa chambre, moi elle me laisse regardé la télé, j'entend sa rigole, des cries, par moment je voie ses copines se défile vers la salle de bains presque nue, ma mère avant de les rejoindre elle me fais un petit coucou, j'avais envie de voire se qui se passe, se n'est pas pour les enfants, a certains âge je suis devenue gênante pour ma mère, elle me laisse a la maison et elle les rejoints, c'est au collège tout a commencée, l'école je m'intéressée pas, c'était juste pour faire des copines, je n'est jamais eu de vraie copines, on déménagent souvent, quant je lui demande l'explication pourquoi on déménagent, sa réponse pour mon travail, pour qu'il te manque rien, juste ses quelques mot, puis elle se faufile dans sa chambre, tout le temps au téléphone, on se voie pas souvent quant je dore elle rentre, par fois elle m'appelle pour me dire mon travail me retiens, sincèrement aucune idée sur son travail, se quelle, ses journées, ses nuits en dehors de la maison, de belles excuse suivie d'un petit sourire.
avec mes copines notre discussion le sexe, les hommes, comme toutes ados, on n'était un petit groupe de 5 filles, au collège on nous a surnommée - les petites salopes du collège - comme je suis seule a la maison souvent j'invitent mes copines hahahhh, avec nos téléphones on se faisais des photos, ridicule sur nos photos on montrent nos fesses, nos poitrines, on se mettait on mini-jupe, sur mon pc on choisie les sites, pour nous c'était énorme, l'âge bête, par fois on cherchent les putes pour discuté, on posent les questions, moi et mes copines on cherchent des liens avec les putes pour nous c'est important ses putes sont nos idoles, j'était toujours habillé en petite tenue très courte, mini-jupe, bien maquillé parfumé, quant je marche je se laisse l'odeur de mon parfum derrière moi, je m'arrête devant une boutique, la vitrine fais miroir je regarde s'il y'a pas un homme qui s'intéresse a moi qui me regarde, quant je passe devant les hommes je fais tout pour qu'on me remarque je ralentie, je me baisse, je fais un demi-tour je reviens sur mes pas, j'entend se que ses hommes me dise, une belle petite salope, de jolie fesse, j'aimerais bien la faire, j'adore m'amusé comme çà, sa m'excité, j'était libre, je fais se que je veux, personne ne me dis se que tu fais, on faisons çà , je ne savais pas que je faisais du mal aux hommes, pour moi c'est un jeu.../...
0 commentaires
blog sophia salope du net - 6 -
Publié :27/2/2018 13h47
Dernière mise à jour :14/3/2018 7h48
206 vues
des jours, des semaines, des mois passent, sans me rendre compte peut à peut je me suis habituée a cette homme, je passe ma journée angoissée excitée, je tourne en rond le temps ne passe pas vite constamment je regarde l'heure, je fais quelques tour a l'endroit ou il m'attendait, je ne sais plus ou j'en suit, je détestée cette homme, plus maintenant, je suis prête a tout pour passée une heure ou deux avec lui, il me fais pas toujours la même chose, je que j'aime pas en lui, il me rabaisse, m'humiliée pour un oui ou pour un non, a présent affronté son regard, jusqu'à présent j'arrive pas a comprendre ses raisons d'un homme père de famille se qui lui plais chez moi, je les vue de loin avec sa femme et sa fille, j'ai décidée de les observée de loin la mère et la fille se ressemble mignonne, je ne sais plus quoi pensée tant pis pour elle, je profite avec son mari, j'ai rien demandé, j'ai décidée de pas lui en parlait que je les vue avec sa femme & sa fille.
le lendemain j'étais au rendez avant l'heure soudain il arrive lui aussi avant l'heure avec un sourire, il rajoute j'ai un cadeau pour toi, a part ma mère aucun ma fais un cadeau, j'étais impatiente et curieuse de découvrir se cadeau, aussitôt au studios, il ma pris dans ses bras ma serré contre lui puis ma soulevais comme une plume, il m'embrassait comme s'il embrassait sa femme, cette fois si j'ai apprécié je ne sais pas pourquoi j'ai mis mon bras derrière son coup finalement le cadeau une petite tenue courte rouge dénudée du dos avec des sandales a talon aiguille alors là je n'en revenais pas c'est mon goût mon style, se que j'aime, il me demande que je les essayes il me dit de me déshabillée devant lui, je me suis pas gêné subitement presque j'ai oublié pourquoi je suis venue comme d'habitude ma culotte colle a ma chatte mouillée, il décide d'allée plus loin avec moi m'allongé sur mon dos ma tête au bord du lit gorge profond il pénètre sa queue il se penche légèrement sur moi il me tiens mes deux mains pour que je l'empêche sa queue pénètre de plus en plus j'essaye de libérée mes mains pour le repoussé, il me les relâches aussitôt il me les mis droit avec mon corps sa grosses queue travail, j'étais inquiète de la quantité de son sperme, dans ma chatte et mon cul sa vas, la dernière fois sur mon visage mes cheveux, je n'est pas oublié, j'ai ressentie qu'il se préparée a éjaculée, il ma serrée mes mains très fort et la première grosse giclée tout chaude suivit par d'autres ma bouche pleine, il me demande d'avalée, sans le vouloir j'ai tout avalée, et sa continue sa ne fini pas, il est tombé raide sur moi sa tête entre mes cuisses sa bouche sur ma chatte, comme la dernière fois il n'arrêtais pas de reniflée ma culotte, ma chatte sentie le pipi, maintenant c'est raté toute la journée j'attendais se moment zut je m'apprêter a m'habillée, il me dit pas si vite tu pense avec mon âge je ne suis plus capable d'ailleurs fais moi voire ton petit cul, il vas encore me défoncée mon cul la dernière fois j'ai du enlevé mes chaussures pour que les gents pensent a cause de mes pieds je marche comme çà,


1 commentaire
blog salope du net sophia -2-
Publié :12/2/2018 21h52
Dernière mise à jour :19/4/2018 9h17
370 vues
quant on'est une ados, on n'est très excitées avec mon jolie corps, quant je marche je bouge mes fesses pour me mettre en valeur, les hommes de toutes âges m'aborde, c'est très chaud se qui m'arrive, je me voie très jolie, sexy, séductrice, abordé par des hommes de 50 ans, c'est hommes me voie comme une femme, pas comme une une ados, c'est énorme pour moi ses moments magique, de plus en plus j'ai confiance en moi, avec mes copines les idées les astuces na manquent pas, on n'apprend les unes sur les autres, chaque fille elle a envie de faire plus pour se mettre en valeur, j'était la seule fille très libre avec une mère souvent absente, absente sa me convenais personne derrière moi pour me dire se que je dois faire, tout se que je souhaite ma mère me l'achète, en ville je suis une fille très observatrice, je regarde comme les femme s'habille, maquillé, leurs démarches, leurs styles, rien ne m'échappe.
je suis seule a la maison, dans le dressing de ma mère, j'ai tout se qu'il me faut j'essaye tout ses habilles ses chaussures a talon aiguille, ses sandales a talon aiguille, ses cuissardes, ses bijoux, je me maquille comme elle, pour lui ressemblé, je veux être comme elle une femme, vue le nombres d'hommes très âgé qui m'abordée, j'ai aucune idée sur les hommes, aucun homme ma approchais de près, mon approche de près avec mes copines ma mère cette odeur de femme, douceur, quant j'invite mes copines chez moi, on apprend comment on fait l'amour, on n'est dans un autre monde, on se racontent nos aventures, ses moments inoubliable, je ne sais pas pourquoi je vous raconte çà, je me suis laissé emporté, le sujet c'est moi ( sophia la salope ) si moi j'ai oublié le mal que je fais aux hommes par mon comportement, ses hommes n'oublie jamais, quelque part quelqu'un a l'oeil sur moi il me suit en toutes discrétion, il surveille mes allées et venues mes heures, mon école, ou j'habite, s'il y'a quelqu'un chez moi, bien renseigné sur moi, sans que je le sache il y'a un piège préparé par cette homme de 50 ans, pervers près a tout c'est une question de temps la ou il veut quant il veut mon sore est entre ses mains, il est très excité son attente et sa patience a durée longtemps il ne peut plus attendre comme il a tout prévue il décide de passé a l'action, il sait tout sur moi, il sais que je suis jeune timide, une proie facile, je ne luis pose aucune résistance, je que ma mère elle ma appris ne répond pas au gens, fais juste un petit sourire, c'est se qui sait passée, je me suis montré courageuse sans lui résisté il ma fait rentrée dans son studio, j'ai rien compris, je me trouvais avec cette homme dans son studios le piège c'est renfermé sur moi, sans tardé il ma fait couché sur son lit, il me déshabille, je suis resté figé la peur ma paralysée, il m'écarte mes jambes, il s'est mis entre mes cuisses, il s'est mit sur moi son corps m'écrase, je pouvais plus respirée son odeur de transpiration épouvantable sa ma donnée l'envie de vomir son corps poilue, il a mis sa bouche con ma bouche, il a glissé sa langue dans ma bouche sa salive dans ma bouche dégoûtant, il me serre de plus en plus fort sa queux énorme grosse glisse dans mon vagin sans attendre il me la enfoncée avec toutes ses forces et férocité au plus profond de moi, j'ai ressentie comme une déchirure douloureuse, sa queue elle fait le va et viens, j'avais aucun moyen pour me défendre, je les griffé mordue j'ai accroché mes jambes avec ses jambes pour l'empêché de bougie, il me maîtrise mes mains de plus en plus féroce il fois fois qu'il a fini, il s'est relâché sur moi avec tout son poids, je suis resté accroché a lui avec cette douleur intense, sans sperme me brûlé silence complet, il s'est relevé sans dire un mot, sans me regardé prendre une douche, avec cette douleur et son sperme qui me brûle, j'ai plie mes genoux contre ma poitrine on serrons très fort en pleurant
6 commentaires

Pour créer un lien vers ce blog (sophiasalope69), utilisez [blog sophiasalope69] dans vos messages.

25 F
Février 2018
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
        1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
1
12
1
13
 
14
1
15
 
16
 
17
1
18
 
19
 
20
 
21
1
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
1
28
 
     

Derniers visiteurs

Visiteurs Age Sexe Date
lilounette75 47F19/4
coppilote1955  62H10/4
fgenmank 49F25/3
eulkeum2 41H23/3
agostino9  40H23/3
ET_phallic  40H22/3
Goodloverbadboy  41H16/3
ludovic9482  36H16/3
MalicieuXXX77  41H16/3
abrascas  50H10/3

Les commentaires les plus récents par d'autres

Publication Poster Date de publication
blog salope du net sophia -2- (9)coppilote1955
10/4/2018 9h55
blog sophia salope du net - 6 - (2)coppilote1955
3/3/2018 10h56
blog salope du net sophiz - 5 - (7)coppilote1955
27/2/2018 14h36
blog salope du net sophia - 4 - (11)Rita_Travestie
19/2/2018 22h14
blog salope du net sophia - 3 - (8)zalko69
15/2/2018 3h32